02 septembre 2005

Notre combat

Bonjour à tous,

Je m'appelle Linda, je suis artiste peintre et photographe .

Il y a trois mois je me suis trouvée en possession du livre d'Adolf Hitler: Mein Kampf. Les doigts me brûlaient. Je ne pouvais le garder pour moi, je devais en faire part aux autres. Comment m'y prendre pour empêcher un nouveau massacre qui engendrerait autant de mal ? Le sujet est si délicat que de nombreuses questions me traversaient l’esprit.

Ce livre ne peut être consulté à la bibliothèque,sans que l'identité du lecteur ne soit relevée.

Un soir, l'idée m'est apparue : faire participer un public de tous bords et de toutes conditions, et d’en faire une œuvre collective. Je découperai chaque page du livre, et la distribuerai à une personne de mon choix ou prise au hasard, et cela pour les 600 pages du livre. Ces 600 intervenants représenteront 6 millions de déportés, soit une personne pour dix mille. Le but est de manifester sur cette page l’émotion qui naîtra en chacun. Ainsi, nous referons le livre. Il deviendra : Notre Combat.

J'ai déjà fait participer 30 personnes. Chaque page que j’ai reçue m’a procurée une vive émotion.

Nous vivrons ensemble cette nouvelle lecture à travers ces pages que nous réécrirons.

N'hésitez pas à me contacter pour réagir et participer à ce projet. Chacune de vos idées m'intéresse.

J’espère que vous serez nombreux…

notrecombat@yahoo.fr

Posté par combatlinda à 20:13 - Commentaires [31] - Permalien [#]


Commentaires sur Notre combat

    pourqoi ?

    Né au pays du Sapeur Camembert, j’habite maintenant celui de Ferdinand Porsche, Gregor Mendell…ou du Soldat Chvéïk.
    J’aimerais ici, très subjectivement, tenter d’expliquer pourquoi j’ai participé spontanément et avec autant de joie à Notre Combat. Je n’avais jamais vraiment creusé les ressorts de ma motivation auparavant tant il m’a paru intuitivement évident qu’il est moralement important de se joindre au projet de Linda alias Aile.
    Etant bien incapable d’aborder la question de l’esthétique, chaque lecteur de Notre Combat jugera de la valeur du résultat collectif.
    Personnellement, la contrainte poétique proposée par Linda m’a énormément intéressé : relever le défi (masochiste ?) de travailler à partir d’une matière qui vous dégoûte et vous donne envie de vomir !
    Bon alors si je me demandais pourquoi il fallait le faire, ça donnerait à peu près ça…hmm…c’est un texte répondant en partie aux commentaires précédents, très inspirants, et comme c’est une déclamation tragique et révoltée et que toute connaissance naissant d’une négation d’une moindre connaissance, alors ça doit commencer par Non !
    Non ! C’était pas une bataille de signes…c’était juste un devoir moral – celle des Justes de Camus – simplement le devoir d’avoir l’impression de sauver des enfants !
    Et arithmétiquement encore comme dirait approximativement Stendhal.
    Bien sûr, la mort des enfants, que notre ignorance et notre refus de voir les choses tel qu’elles sont, ont massacré au cours de l’histoire, devra au moins nous instruire AUJOURD’HUI sur la conduite à adopter afin de sauver, et demain encore, les enfants d’AUJOURD’HUI !
    Malheureusement la vigilance que Notre Combat requière reste d’actualité, en France comme ailleurs, Les brutes nazies sont toujours là.
    Pire, elles font peser sur l’avenir une lourde hypothèque sur l’avenir et construisent pour leurs élèves un monde bien sombre…peuplé de « Grande Ourse » en forme de « swastika » et dans lequel des poètes se demanderaient s’il faut préférer « le bolchevisme » aux « juifs » pour lutter contre « l’Occident »! Un peu de vigilance aurait permis d’éviter à un ministère trop pressé, sous couvert de Francophonie, de récompenser ce genre de travaux d’étudiants et les ravages que ces rapprochements rapides et douteux peuvent provoquer dans une région post-communiste.
    Alors puisque certains s’obstinent à ne pas comprendre, répétons sans style et sans relâche :
    Non à l’idéologie raciste et à son corréla du massacre mécaniquement planifié des minorités innocentes annoncés par des livres comme Mein Kampf ! -
    - à l’époque inspiré par les français Gustave le Bon et George Vacher de la Pouge comme le déclare un excellent reportage de Bernard Favre sur l’eugénisme !
    Oui, évidemment, mais à condition de garder les idées claires et de n’oser sauver que ceux réellement en danger.
    On aura vu dans l’histoire ou l’actualité des zozos humanitaires se fourvoyer...
    A condition donc de faire le deuil de son émotion trop actuelle.
    Le problème de l’émotion reste sans doute pertinent quand on veut aborder les aspects psycho-didactiques de la conversion de la brute nazie.
    La conversion s’imposera toujours comme une urgence….car - pour citer de mémoire les cours d’André Avramesco : il faut bien prévenir à l’élimination subite et physique de la brute enragée par mesure d’autodéfense. Mais comment vacciner l’animal ?
    Se laisse-t-il entraîner émotionnellement du côté de l’humanité ?
    -pas celle - anthropo-centriste qui considère l’humain comme mesure de toutes choses – mais l’autre, celle qui repose sur le principe d’objectivité cher à Jacques Monod !
    Comment éduque-t-on la bête ? Souffre-t-elle d’un manque d’émotion ou au contraire d’un manque d’inhibition ?
    Quand malgré tout on n’oublie pas que le ça-nazi est aussi un ça-humain, on arrive à se demander si la brute ne se laisse pas simplement aveugler par sa pulsion dominante.
    Et elle se laisse d’autant plus facilement aveugler qu’elle a réussi le tour de force de formaliser linguistiquement son émotion pulsionnelle. Bientôt rompue à la rhétorique, le chant des sirènes, elle convaincra le clan, sur lequel elle exerce son pouvoir, du caractère moralement bon de cette émotion débridée et naturelle :
    - C’est naturel et intuitif, donc c’est bon ! La Nature est brutale, nous avons donc le droit de l’être aussi ! Comment notre grande protectrice voudrait-elle nous faire du mal ?
    - Ben tiens, demandez au virus !
    Bref, il n’y a jamais rien de naturellement et objectivement bon. Puisque la Nature est aveugle, il n’y a, si on décide de rester vigilant – faute de déterrer les chiens de garde -, que de l’un peu moins pire.
    Mais si le nazisme n’est que du naturel revenant au galop, à quoi alors le mal est-il bon ?
    Grosso modo pour un darwiniste, il est naturel pour un humain de vivre au sein d’un clan et de chercher à en conquérir le pouvoir et tous les avantages en découlant.
    Et, il en va de sa définition opératoire et génétique : il est naturel pour un clan d’avoir un ennemi.
    Depuis Benveniste, mêmes les linguistes reconnaissent qu’il n ‘y a pas de nous sans eux !
    Selon l’historien Webster Tarpley, il existe un argument politique « néo-kantien » de ce principe formulé par Carl Schmitt, à l’époque de la République de Weimar et suivant un chemin ouvert par Hobbes théorisant la nécessité de la dictature. La construction de l’image de son identité, particulière ou clanique, réside dans l’emploi de la catégorie de l’ennemi –
    André Tosel douterait cependant que « néo-kantien » fasse référence ici au Kant révolutionnaire de 1789. Pourtant l’ennemi peut bien passer pour une catégorie kantienne une fois redéfini l’a priori par l’éthologie de Konrad Lorenz (voir la remarque de Heisenberg à ce sujet dans Physique et philosophie, p.105)…
    - Pfff-Lorenz ! Encore un nazi eugénéniste !
    -Hélas, cher lecteur, si j’osais reprendre le slogan des conspirationistes, antisémites, anticapitalistes ou autres anticommunistes, je te répondrais : « ils sont partout ! » Il faut bien s’y habituer et garder approximativement en tête le principe d’Ibn Rushed résolu à consoler ses étudiants de la lecture obligatoire d’Aristote ou des autres livres dits sacrés ou cul-culte (Discours décisif , je cite de mémoire toujours) : au milieu d’un monceau d’idioties, garder espoir de découvrir de l’or.
    Combien de livres dont on ne se souvient que d’une phrase ? Et combien d’auteurs des pages de Notre Combat – titre génial d’universalité possédant le courage de se réapproprier le titre usurpé par la racaille de Vichy ! – éprouvèrent le besoin de garder une trace de l’original !
    Le Combat commence en Nous, contre Nous, contre cette idée d’appartenir nécessairement à un clan, contre cette nécessité d’un ennemi, interne comme externe, au sein même de la raison planifiante et politique.
    Une fois qu’on admet que les clans au sein des sociétés « phynancières » possèdent les technologies, de raisonnement et d’application, requises au contrôle de la perception de l’image de cet ennemi, on imagine qu’ils s’acharneront à en tirer « phynancièrement » partie et justifieront moralement, grâce à toute leur rhétorique, l’extermination totale ou partielle de la population ennemie, interne ou externe. Rien d’autre qu’une politique à la Big Brother.

    Bref, faute de répondre théoriquement ou d’intervenir préventivement sur les causes psychologiques du mal, il ne nous reste plus qu’à éteindre les incendies, et la première étape consiste à les identifier.
    Pour ma part, je crois que l’urgence du Combat est évidente :
    Il n’est plus raisonnable aujourd’hui de refuser de désigner ces uniformes néo-con-ss et leur idéologie de marchands de bombes étalée au grand jour.
    Le seul prétexte qu’un des dénonciateurs français de la tyrannie est suspecté d’appartenir à une mouvance d’extrême droite reste un argument bien faible et parfaitement restreint au monde francophone. Et même : ce refus spontané et irréfléchi d’envisager cette hypothèse rappelle sans doute une autre réaction épidermique : l’interdiction de l’enseignement de la Relativité dans les universités allemandes.
    En effet, les arguments de pure physique avancés par un nombre croissant de scientifiques (voir le site de Steven E. Jones : Scholars for 9/11 Truth & Justice), permettent de brosser une image des événements du 11 septembre 2001 suffisamment cohérente et s’insérant dans un contexte historique large. Cette nouvelle image des événements permet de nous dispenser de lancer des accusations dénonçant un très hypothétique complot islamique mondiale au service de Ben Laden (à ce jour -19/11/2007, le FBI, organisation qui porte des accusations sérieuses; n’attribue toujours pas les attentats du 11 septembre à Ben Laden : http://www.fbi.gov/wanted/terrorists/terbinladen.htm).
    Mais, cela n’échappera à personnes, cette image de la réalité ne correspond pas à la version officielle de ces évévements.
    Ne prendrait-on pas le risque de la collaboration en refusant de déterminer laquelle de ces deux théories se rapproche de la réalité observée universellement ?
    Car une fois qu’on aura chaussé les lunettes de Galilée, on découvrira sans doute qu’il existe encore AUJOURD’HUI un Mein Kampf, un nouveau livre planifiant le massacre mécanique des innocents.
    Oui ! Adolf Hitler a changé d’uniforme !
    Du moins ses alliés banquiers américains, n’ont même jamais perdu la guerre. Même si Edgar Hoover les a forcés à nettoyer leur rhétorique de son antisémitisme après Pearl Harbor.
    Il existe un nouveau Reichtag, un nouveau Van der Lubbe, de nouveaux Kruppe,
    ce sont les Carlyle, marchands de bombes et de pétrole,
    ce sont les Al-Quaeda et tous les entreprises dites « de renseignements » chargés d’écouler les stocks de bombes Made in USA en Afghanistan avant 1989 et à travers le monde depuis,
    ce sont les World Trade Center, un attentat parfaitement et spectaculairement organisé puis médiatisé permettant d‘affoler d’un coup l’opinion publique mondiale. Il ne suffira plus que de manipuler sa colère et son chagrin.
    Qu’il sera simple alors d’obtenir l’approbation impulsive et immédiate des citoyens à la nouvelle euphorie des marchands de bombes et à leur politique de restriction des libertés individuelles.
    Les skinheads de Londres ou de Madrid, de fête à partie, feront sauter quelques transports publiques bondés de travailleurs immigrés. Les bonnes vieilles techniques de la stratégie de la tension encore éprouvées à la gare de Bologne par les réseaux Stay behind ? En veux-tu ? En voila ! Une élection sur le budget de la défense au parlement ? Et boum ! Une élection législative ? Et re -boum ! Une baisse dans les sondages ? Ben tiens : Boum-boum ! Avant tout gardons l’ennemi bien en vie ! Ben Laden court toujours...
    Et puisqu’on a besoin d’un nouvel allié pour la guerre en Iran, pourquoi pas un autre métro pour bientôt ? Qui sait ? Dans un pays où le gouvernement aurait des problèmes avec son opinion nationale et dont le président souhaiterait rejoindre le club des tarés pour partir lui aussi en guerre pour la bonne cause des stocks de bombes à écouler et de la relance de la sainte croissance économique.
    Comment ne pas reconnaitre dans ce club très fermé les puissances de l’Axe ? !
    Rebuilding America’s Defenses,
    c’est le nom du livre, j’en ai lu quelques lignes, guère plus…c’est dégoûtant, du massacre d’innocents planifiés…ça se veut rationnel, ça ne fait que déclarer la supériorité d’un clan… mais plus grave encore, c’est au pouvoir depuis le 11 septembre 2001 !
    Merci Linda/Aile pour cette expérience esthétique, je crois sincèrement que Notre Combat possède la force morale de désigner sans relâche son ennemi historique, même à peine caché sous ses nouveaux avatars.
    Continuez Notre Combat pour un nouveau procès de Nuremberg : Vérité et Justice !

    Posté par jerome boyon, 19 novembre 2007 à 20:23 | | Répondre
  • Une merveilleuse initiative...

    Que d'émotions dans ces quelques pages...L'idée est sans doute aussi exceptionnelle que novatrice, je suis impatient de découvrir la totalité de ce travail de mémoire...

    Bravo.

    Posté par Gregory, 09 septembre 2005 à 00:26 | | Répondre
  • bravo

    bravo linda je tencourage vivement ds ce projet @++

    Posté par richard B, 17 septembre 2005 à 20:07 | | Répondre
  • Pourquoi parler de démocratie, de justice et de vérité?

    Quelle démocratie? Critiquer un régime (le IIIème Reich) dont il est aujourd'hui interdit de faire l'apologie? Répondre aux critiques sur ce blog est donc illégal.

    Quelle justice? Celle des vainqueurs de 1945? Ce sont toujours les vainqueurs qui écrivent l'histoire.

    Quelle vérité? Celle imposée par les livres d'histoire? Les 6 millions? Encore une fois, il est interdit de la contredire, sous peine de poursuites pénales, et certains révisionnistes en ont fait les frais puisqu'ils ont écopé de peines de prison ferme!

    Mais mettre en prison des gens pour des idées, fussent-elles extrémistes et mortifères, ça ne vous choque probablement pas.

    Vive la liberté, sauf pour les dissidents! En taule les méchants nazis! A MORT! AU FOUR!

    Posté par Wehrwolfschantre, 19 décembre 2007 à 02:25 | | Répondre
  • l'évidence même !

    un projet d'une dimension universelle, à partager avec tous.
    C'est d'une telle force qui s'impose à l'esprit, que nous n'avons pas besoin de démontrer une preuve pour connaître la vérité.

    Tout être humain, de sexe homme ou femme, toutes religions, catégories: sociales...intellectuelles, politiques...

    Notre actualité mondiale est directement liée, et nous pouvons prouver que vivre ensemble en paix, est possible, sans oublier l'Horreur de ce mec.
    c'est une action sans commune mesure de voir tous ces gens prendre possession d'une oeuvre hinumaine pour en faire un avenir plein d'espoir !
    bravo, et encore bravo !
    valère

    Posté par valère mouchet, 27 octobre 2005 à 13:51 | | Répondre
  • Comment vous faites pour trouvez des participants ?

    Posté par Street Man, 03 novembre 2005 à 13:07 | | Répondre
  • Participer

    Participer et ajouter sa petite pierre à cet édifice d'information sur le grand génocide du 20e siècle et comprendre comment il a pu être orchestré dans l'indifférence générale ou la méconnaissance universelle! Relire les pages les plus tristes de notre passé et se souvenir... se souvenir mais ne pas oublier!
    Gardez l'espoir du PLUS JAMAIS CA!
    Avec toi Marie-Christine

    Posté par mcvv, 10 novembre 2005 à 16:59 | | Répondre
  • je suis de tout coeur avec toi ... Tu vas surement aider le monde actuel à devenir meilleur
    ... et peut etre un jour avec ce livre... le prix
    Nobel de la paix pour toi... Tous mes voeux de réussite.

    Posté par vivi, 11 novembre 2005 à 13:47 | | Répondre
  • Bravo pour cette idée Lumineuse

    Bravo de traiter ce sujet de façon artistique, cela va suremant attiré davantage de jeunes, ayant moi-même eu 29 membres de ma famille déportés, je me rend souvent à des cérémonies comémoratives, et hélas il y à très peu de jeunes qui se sentent concernés ! Bravo encore et longue vie à ton fabuleux projets qui me touchent énormément !

    Posté par Perla, 02 décembre 2005 à 15:46 | | Répondre
  • travail de mémoire

    Quelle belle idée pour ne pas oublier. C'est grâce à France Inter que j'ai fait la connaissance de votre site. J'espère que vous pourrez à la suite de ce blog faire une exposition qui ne sera pas virtuelle cette fois-ci. je vous souhaite beaucoup de visiteurs. Amitiés. Chris

    Posté par Chris, 07 décembre 2005 à 07:28 | | Répondre
  • Merci

    Comme beaucoup à présenr je pense, je découvre votre travail via la chronique de FranceInter. Je suis profondément touchée. Ce que vous proposez sonne juste. Il faut lire Mein Kampf pour ne pas oublier combien c'est faux, combien c'est absurde.
    Je suis prof et me demande déjà comment adopter cette démarche avec une classe - certains élèves sont fascinés par cette période ... et cette fascination me semble dangereuse.
    J'aime votre travail, et ce qui en a résulté chez vos "invités", car il ne sépare pas la tête et les tripes, nous permet de réflèchir, alors que l'émotion, la colère, pourrait tout submerger. Nous pouvons et être touchés et raisonner. C'est important.
    Merci.

    Posté par zelda, 07 décembre 2005 à 07:31 | | Répondre
  • impressionnant...

    et si juste. Comme Zelda, j'ai découvert votre blog grâce à France inter, même les chats sont restés immobiles le temps de la chronique...N'hésitez pas, je suis prête si cela vous agrée, à participer à votre travail.
    Bien à vous et surtout, MERCI.

    Posté par Anne, 07 décembre 2005 à 08:11 | | Répondre
  • Continuons ensemble

    J'ai découvert votre site grâce aussi à France Inter. On ne redira jamais assez combien le devoir de mémoire est important.
    Votre travail est exceptionnel et remet bien les idées en place quant aux atrocités qui ont pu être commises durant cette période terrible de notre histoire.
    C'est dommage que je n'ai pas connu ce site plus tôt car j'aurais moi aussi aimé participé à votre projet.
    Encore bravo et un grand MERCI pour ce travail.

    Posté par Gianni, 07 décembre 2005 à 13:49 | | Répondre
  • reconstitution

    C'est vraiment original, de faire passer le livre "Mein Kampf" au travers de l'horreur qu'il a engendré, et de le revoir ainsi transformé, torturé, ou éclaboussé du sang de ses victimes.
    Dommage que l'on ne puisse voir en plus grand les image du diaporama: certains de vos 'invités' semble avoir utilisé le texte existant... mais malheureusement impossible de le lire.

    NB: entendu sur France Inter également!

    Posté par Séverin, 07 décembre 2005 à 14:02 | | Répondre
  • Création

    Vous êtes artiste et la création est indispensable pour enrichir le présent qui sera vite dépassé par la création future.
    Des créations d'horreurs furent du grand art dans leurs genres !
    Quelle création contemporaine pourraient supplanter ces horreurs, afin de non pas les renier mais au contraire d'utiliser l'art comme un moyen de propagande anti-diabolique, anti-cruauté, anti-connerie?
    La plupart des artistes ont cette démarche de "militant contestataire". Je crois qu'il doit être pratiquement impossible de vraiment créer sans être dans l'opposition.
    Alors, opposons-nous à ce passé, et recouvrons cette oeuvre d'Hitler d'un linceul artistique.
    En plus court, bravo Linda, j'aimerais avoir l'honneur de pouvoir participer à ces travaux tel un compagnon du devoir de mémoire.
    Mememad

    Posté par mememad, 07 décembre 2005 à 20:43 | | Répondre
  • prendre conscience

    je vais me depecher de me procurer Mein kampf...
    super projet , une arme de plus pour faire reculer le mal, puisse t il nous aider à réaliser que ce mal
    est de plus en plus facilement present,
    prendre conscience

    les horreurs quotidiennes qui deciment l'homme et l'environnement ne nous coupent plus l'appétit depuis longtemps

    3 a 5 attentats par jour dans le monde , des guerres partout, des millions d'esclaves , autant d'affamés, jusque devant notre porte ,une poignée de puissants regnant sans partage sur une humanité chancelante,

    nous savons
    merci messieurs les journalistes
    mais nous ignorons

    oui depechons nous ,peuple des droits de l'homme de nous reveiller,
    depechons nous de ne pas oublier ,
    de nous souvenir qu'hitler est encore là ,
    parmi nous,
    se metamorphosant et se multipliant en autant de sadam,bokassa,amin,.....
    prenant parfois l'apparrence d'un bon chretien,
    faisant passer les opprimés pour des terroristes,insidieux,

    c'est un combat de chaque jour et de chacun ,
    je suis que votre projet va en mobiliser un paquet, bravo,

    comment choisissez vous vos auteurs ,
    je suggere qu'il y ait quand meme quelques vip internationales ,
    histoire d'engager le dialogue avec la base ,
    voir ce qu'elles proposent pour repondre
    à nos voeux de paix et de sagesse...
    longue vie a votre projet

    Posté par luco, 08 décembre 2005 à 00:38 | | Répondre
  • Participation collective

    Interpellée et engagée souvent -mais sûrement jamais assez- à interprêter artistiquement des thèmes politiques, ayant travaillé sur la déportation des mères juives avec leurs enfants(oeuvre textile), je serais partante pour poursuivre et participer à cette entreprise collective.

    Posté par Goldenberg, Pasc, 09 décembre 2005 à 09:46 | | Répondre
  • Les juifs, il n'y en a que pour eux, ils veulent de la pitié et n'en ont pour personne, de plus, ils se croient supérieurs. qui parle des autres peuples exterminés par Hitler? personne...

    Posté par Morgane, 09 décembre 2005 à 09:48 | | Répondre
  • touchant

    jai en ma possession une feuille de louvrage et je compte bien en faire une illustration a la hauteur de ce ke jai pu voir sur le site qui ma enormement touché , cest une belle initiative , se dire ke notre page represente 10000 morts est reelement touchant . bonne continuation

    Posté par saidia, 11 décembre 2005 à 20:07 | | Répondre
  • Art et Culture remparts contre l'abjection

    Qu'il est difficile de parler sur la noirceur du monde, comment qualifier votre initiative, c'est difficile, c'est pourtant une bonne chose, ce sont des sensibilités qui se sont aposées sur ces terribles caractères.

    Cela ne les efface pas, mais c'est tout de même positif, et si cela peut en éclairer quelques uns, c'est gagné, donc bravo pour votre initiative.

    Posté par Aëlore, 30 mai 2008 à 23:52 | | Répondre
  • c'est bien

    Jvous trouve étonante
    bravo pour la force que vous avez eu

    Posté par bruce, 11 janvier 2006 à 14:02 | | Répondre
  • ça m'intéresse !!

    Bonjour,

    Je trouve votre démarche très courageuse et osée et ça me plait. Si ce n'est pas trop tard, j'aimerais y participer, cette période me travaille depuis mon adolescence et je pense qu'on n'en saura jamais trop/assez pour la comprendre, la décortiquer et en combattre le mal.
    Bravo et merci !
    Z@z'

    Posté par Z@z', 31 janvier 2006 à 11:29 | | Répondre
  • participation

    Le projet m'a bousculée. Il m'a fallu moins de cinq minutes pour savoir que je ferai ma page. Je la réalise en ce moment et ne pensais pas que ce serait si dur. Ca fait naître de vives émotions un el projet.
    Merci Linda

    Posté par participante, 17 février 2006 à 09:04 | | Répondre
  • Emotion esthétique ?

    Ce projet provoque plus quetionnement que de satisfaction pour moi, notamment pour l'art, comment faire du beau ou créer une émotion avec des créations sur/avec ce livre. En regardant les pages qui sont sur votre site, je me suis retrouvé devant des réalisations que je trouvais réussies...
    Je conseil aux visiteurs de découvrir (s'ils ne le connaissent pas) un artiste, Zoran Music, devant les peinture duquel je me retrouve dans la même position.
    fr.wikipedia.org/wiki/Zoran_Music
    Merci en tout cas de cette initiative qui à la force de nous tenir éveillé

    Posté par frix, 25 mars 2006 à 16:20 | | Répondre
  • MI pagina

    Por favor poner mi página (Pamplona) Que para algo la he hecho

    Posté par BOB, 05 mai 2006 à 20:58 | | Répondre
  • SE SOUVENIR...LINDA je suis la mère des enfants de Freddy. Je ne sais pas si tu te SOUVIENS de moi... Je ne suis pas juive! ma fille s'est convertie pour se marier à un charmant garçon juif... Pour elle, pour tous, juif et non juif pour qu'enfin les "goyes"soient aussi reconnu(e)s et surtout accepté(e)s, pour arreter "ce massacre" et pour qu'enfin règne LA PAIX entre nous, entre tous je voudrais participer à ton projet artistique. Je t'embrasse trés affectueusement et à trés bientôt j'espère.

    Posté par cambon marie T, 10 juillet 2006 à 13:24 | | Répondre
  • Hitler a changé d'uniforme

    je trouve votre démarche très intéressante. J'ai lu mein kampf adolescente chez ma correspondante allemande (livre interdit)et ce qui m'avait le plus frappé c'était que tout était dit, annoncé, donc visible bien avant les atrocités qui ont suivi. aujourd'hui la haine est devenue le leitmotiv de grandes nations démocratiques et celà ne choque personne. Hitler a changé d'uniforme mais le monde est de plus en plus haineux face à l'Autre.Il ne fait pas bon être différent...

    Posté par symabel, 18 novembre 2006 à 00:50 | | Répondre
  • j' ai une idée..

    Chère Linda,

    Je n' avais pas tout lu sur ton site et donc je

    te le redis, c'est très touchant.

    Anthony CAHN

    Posté par Pr. Anthony CAHN, 25 février 2007 à 12:44 | | Répondre
  • bonjour linda, je voudrais savoir ce que devient ce beau projet ?

    Posté par stetiar, 15 avril 2007 à 10:30 | | Répondre
  • plus que quelques semaines avant le livre

    Bonjour Linda,

    Un grand bravo pour ce projet si important.
    Je suis libraire dans une librairie parisienne, et lorsqu'on ma proposé votre livre, j'ai été très touchée par votre livre, et ce grand message véhiculé par cette oeuvre que vous avez menée.
    Je suis sure que les gens, tout comme moi seront eux aussi touchés par le message de votre livre! C'est mon gros coup de coeur parmis tous les livres de fin d'année qu'on m'a proposés.
    Un grand bravo!

    Posté par Emilie, 23 septembre 2007 à 22:40 | | Répondre
  • Au ras des paquerettes

    Je viens de voir, à l‘instant, la promo de votre oeuvre d'art diffusé par Arte (rediffusé), une des chaînes proposées par mon opérateur.

    Certaines contributions sont remarquables par leur créativité. Il y a cependant un problème et il est énorme : Adolf est méchant, adolf il est pas gentil, caca l’ignoble vilain. C'est se moquer du monde et c'est faire injure à l'intelligence, en tous cas au désir de Savoir ou d‘essayer de comprendre ce que nous sommes, vous et moi.

    Car il ne faut pas oublier qu'adolf a accédé au plus haut sommet de l'Etat dé-mo-cra-ti-que-ment. Trop facile de tout rejeter sur un seul homme quand cet homme est le résultat, par la voie des urnes, de tout un peuple (certes déjà manipulé par les magnats d'une presse derrière laquelle se trouvent les marchands d'armes et l'industrie chimique). Ce que j'aurais mis sur votre page si vous me l'aviez envoyée ? Un photo d'époque montrant la foule en liesse, heureuse et enthousiaste comme au soir d’un mundial gagné par les bleus, au passage d'adolf… Cette foule est la même que celle d'aujourd'hui. Rien, dans le fond, ne change et le combat contre la manipulation des masses (supérieures en couardise) est permanent.

    Je trouve trop facile, réducteur à l'extrême, simpliste et mensonger d’axer tout le mal sur un seul homme et son oeuvre. Il aurait peut-être mieux valu que l'école des Beaux-Arts ne le rejette pas mais là je m'égare (d'Austerlitz). Il eut été préférable de demander quelques contributions sur l'oeuvre du pape et son silence en 33/45, les rapports très rassurants du CICR concernant les camps d‘internement pour juifs principalement, et surtout l'oeuvre de Clémenceau : son Traité de Versailles (1919) rendant un peuple allemand désemparé, affamé se tournant ensuite vers le premier démaguo venu, énergie appuyée par l'Eglise et les riches industriels. Evidemment, cela aurait fait moins tendance.

    Bref, les empreintes (en tous cas celles, sans exception, diffusées par Arte) laissées par vos contributeurs, sont d'un simplisme affligeant, n'abordent, dégoulinant de bonnes et mièvres intentions, que la superficie des choses. La question était de savoir pour qui auraient voté ces bonnes âmes en 1933 à Berlin ou à Munich en juxtaposant leur situation actuelle à celle d‘une autre, 15 ans après 1918. En 1914, les plus courageux et les plus avisés étaient ceux, nombreux, qui refusèrent de se battre, qui n’acceptèrent pas cette nouvelle propagande va-t-en-guerre dont on reconnaît aujourd‘hui toute la boucherie. Ces esprits réveillés furent exterminés par Georges Clémenceau, aujourd’hui Monument National … Les moutons aujourd’hui, les mêmes que ceux d’hier et d’avant-hier, ont besoin d’un berger et pour dormir tranquille, (sereins !) se satisfont amplement d’un « Hitler il était méchant » sur une des pages de son « Mein Kampf ». Affligeant.

    Posté par Ceux d'eaux, 29 septembre 2007 à 14:33 | | Répondre
Nouveau commentaire